LES CONCOURS D'ENTRÉE 1ére ANNÉE AUX IEP / SCIENCES PO

À partir de 2021, les procédures de recrutement des candidats aux IEP, qu’il s’agisse de Sciences Po Paris ou des IEP de région, sont complètement remodelées.
 

SCIENCES PO PARIS

Avec sa réforme, Sciences Po Paris, pleinement intégrée à Parcoursup depuis 2020, supprime les épreuves écrites et ouvre ainsi sa porte d’entrée à un nombre évidemment croissant de candidats de Terminale (Sciences Po n’évoque pas moins de 30% d’augmentation attendue). La sélectivité du concours en sera ainsi considérablement accrue : le nombre de places restant toujours aussi limité, le taux d’intégration en 1ère année à Sciences Po sera, avec cette nouvelle réforme, nettement plus faible que celui d’aujourd’hui, pourtant déjà peu élevé (aux alentours de 12 à 14% actuellement). C’est d’ailleurs exactement ce qui s’était passé lors de la suppression, en 2017, de l’épreuve écrite du concours d’entrée en master du même IEP parisien...

Les (futurs) candidats doivent ainsi avoir conscience que, tout en voyant leurs démarches d’inscription et de préparation simplifiées et tout en ayant toujours la liberté de choisir la façon idéale, selon eux, de constituer le meilleur dossier de candidature possible, le concours d’entrée à Sciences Po restera extrêmement sélectif – et le sera donc plus, comme l’affirme d’ailleurs l’actuel directeur Frédéric Mion.
 
Ainsi, si les cours du lycée sont toujours indispensables, les cours de la prépa sont plus décisifs que jamais !
 
Il faudra ainsi, d’une façon ou d’une autre, être en capacité de mettre toutes les chances de son côté et de se distinguer positivement de la masse des candidats sur les quatre critères dorénavant pris en compte par Sciences Po :
  • Le contrôle continu au lycée sur trois ans (classes de Seconde, de Première et de Terminale)
  • La moyenne des épreuves écrites des deux enseignements de spécialités choisis en Terminale du baccalauréat
  • Le profil du candidat et sa motivation
  • Un entretien oral, qui aura lieu à distance
 

LES IEP DE RÉGION

Si l’IEP de Grenoble est aujourd’hui encore en réflexion quant aux nouvelles modalités de son concours
d’entrée en 1ère année, les IEP de région suivent la même direction que celle de Sciences Po Paris de modifier ses procédures d’entrée en 1ère année. Dans tous les cas, tous les IEP de région, dorénavant présents sur la plateforme Parcoursup, proposent des concours d’entrée très sélectifs.
 
Comme Sciences Po Paris, l’IEP de Bordeaux a instauré un concours sans épreuves écrites, prenant en compte le dossier scolaire (bulletins scolaires depuis la Première et résultats aux épreuves du baccalauréat) le CV, fiche avenir, la meilleure copie, et un entretien oral.
 
Le Concours Commun, qui réunit les IEP d’Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse a pris de nouvelles dispositions, gardant ses trois épreuves écrites mais prenant dorénavant en compte plusieurs notes obtenues au baccalauréat. Voici un tableau récapitulant les modalités de sélection pour l’entrée en 1ère année dans un IEP à partir de 2021 (vous trouverez des informations plus détaillées sur chacune des épreuves, sur les programmes et sur les annales sur notre site Internet (page Glossaire des Épreuves) :
 

RÉCAPITULATIF DES 4 CONCOURS D'ENTRÉE EN 1ère ANNÉE AUX IEP pour 2021 :

 

Pour le Concours Commun 2021, les bacheliers 2020 bénéficieront d’une mesure de transition, leur moyenne au baccalauréat sera prise en compte avec un coefficient 1, à la place des deux notes de spécialités des bacheliers 2020.

Les spécificités de ces différentes procédures d’intégration, le haut niveau de sélection, la prise en compte dorénavant cruciale du dossier scolaire et les dates de concours avancées démontrent la nécessité de se préparer aux concours d’entrée à Sciences Po au plus tôt (idéalement dès la Seconde), afin également de progresser au lycée et d’obtenir la meilleure mention au baccalauréat. Ainsi le candidat dispose-t-il du temps nécessaire pour se préparer sérieusement à des procédures sélectives dont les impératifs et les exigences sont sans commune mesure avec ce qui est attendu d’un lycéen. De fait, une grande importance devra être accordée le plus tôt possible à l’organisation de son travail et, de fait, à son efficacité. En d’autres termes, il convient d’apprendre à mieux travailler. Le candidat devra également progresser au niveau de l’acquisition des connaissances et de ses capacités de compréhension, de réflexion, de synthèse, de rédaction. Partant de sa propre singularité, il devra donc hausser son niveau scolaire et intellectuel en termes de rigueur, d’organisation, d’ambition, afin d’obtenir non pas de bonnes notes mais un excellent classement, prouvant qu’il est meilleur que la grande majorité des autres candidats. Il améliorera alors également ses résultats en Seconde, en Première et en Terminale, lui permettant de présenter le meilleur dossier scolaire dans le cadre de sa candidature à Sciences Po. Aujourd’hui plus que jamais, l’objectif est ainsi d’intégrer Sciences Po tout en excellant au lycée.